Adidas crée des sneakers en utilisant les déchets de l'océan

Adidas a conclu un partenariat avec avec une organisation environnementale appelée « Parley For The Oceans » afin de créer une chaussure concept fabriquer essentiellement à partir de déchets de plastique et des filets de pêche abandonnés et rejetés par la mer.

Les filets de pêche sont une des causes de la pollution présente dans les océans, mais seulement une partie des filets utilisés pour créer ces chaussures en fibres recyclées proviennent d’une source plus intéressante que les simples déchets de la mer.

En effet, Adidas a conçu ces baskets à partir de filets remontés à la surface par l’organisation de défense de l’environnement marin « Sea Shepherd ». Cette ONG a saisi environ 72 km de filet de pêches illégaux après avoir traqué des braconniers recherchés par Interpol au large des côtes de l’Afrique de l’Ouest pendant 110 jours. ( Chapeau )

adidas-recycle-ordures-océan-filet-pêche-5

Les chaussures sont fabriquées et tressées entièrement grâce à des déchets en provenance de l’océan, comme du plastique et des résidus de filets de pêche retraités et recyclés, tandis que la base est confectionnée à partir d’autres matériaux durables.

adidas-recycle-ordures-océan-filet-pêche-4

Adidas s’est engagé dès maintenant à se tourner vers de nouvelles matières premières, telles que des filets de pêche, ou encore des déchets plus proches des côtes, plus simples à récolter. L’objectif principal de ce programme n’est pas uniquement de recycler du plastique pour en fabriquer des baskets, mais de lutter contre le gaspillage.

adidas-recycle-ordures-océan-filet-pêche-3

adidas-recycle-ordures-océan-filet-pêche-2

adidas-recycle-ordures-océan-filet-pêche-1

 

 

Il imagine l'intérieur de nos produits high tech

The More You Connect, The Less You Connect / Shiyang he