Il décolle de la vieille peinture pour y raconter l'histoire des réfugiés palestiniens

Dans le camp de réfugiés Al-Hussein à Amman en Jordanie, Pejac, un artiste espagnol et militant des droits de l’homme a eu la brillante idée d’utiliser les vieilles peintures des maisons présentes dans le quartier d’Al Hussein pour raconter l’histoires des réfugiés palestiniens.

En enlevant de petits parties de la peinture qui s’écaille avec le temps il crée de petites histoires minimalistes et touchantes, il n’a pas choisit cette ville pour rien et cherche à transmettre un morceau de l’histoire de ce camp de réfugiés qui a été crée en 1948 à la suite de la guerre israélo-arabe.

Plus d’infos : Pejac

decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-1 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-2 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-3 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-4 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-5 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-6 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-7 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-8 decolle-vieille-peinture-raconter-histoire-refugies-palestiniens-9