Les 6 pires procédés médicaux utilisés au moyen age

Se rendre chez le médecin pour un examen de routine est toujours pénible. Mais après tout à la fin vous vous sentez toujours bien. Hormis bien sur si quelque chose ne va pas.

C’est pour ca que je suis reconnaissant de ne pas vivre au Moyen Age. Après avoir vu toutes ces techniques médicales et ce qu’ils appelaient un « docteur » « Tueur » je suis sur que vous aussi, vous serez reconnaissant.

1.) Opération de la cataracte

desktop-1417486296

 

2.) Dwale

Prononcé dwah-lay, cette pratique inclue diverses potions, elixirs et concoctions partiellement inspirés par les remedies medicaux païens.

desktop-1417486289

Certaines de ces potions étaient si puissantes qu’une fois sur deux elles avaient raison de vous.

desktop-1417486294

desktop-1417486292

Les remèdes incluaient du jus de laitue, des testicules de sanglier castrés, et du jus de ciguë. Tout étaient mixé avec du vin. Mais le dernier gout que les gens avaient était la mort.

3.) La Trépanation

 

 

 

 

desktop-1417486295

L’orqu’il pratiquait la trépanation le médecin faisait un trou dans le crâne . La trépanation était destinée aux personnes souffrant d’une maladie mentale , de convulsions, ou même de fractures du crâne .

desktop-1417486293

4.) Les cathéters métalliques

Les gens à l’époque médiéval avaient des maladies comme aujourd’hui, mais sans accès aux antibiotiques. Beaucoup de gens souffraient de blocage de la prostate. Pour y remédier il fallait s’insérer un tube métallique dans l’urètre.

desktop-1417486292-2

desktop-1417486286

5.) Les Clystères

desktop-1417486286-2

Un long tube métallique appelé le clystère était inséré dans le corps directement dans l’anus, ainsi divers liquide pouvaient aisément passé.

desktop-1417486291

Bien qu’elle semble incroyablement horrible, son utilisation a été généralisée , même par le roi Louis XIV. Le Roi a eu plus de 2000 opérations durant son règne.

6.) La Saignée

desktop-1417486285

desktop-1417486283

desktop-1417486284

La saignée était une opération dit grand public dans l’histoire. En effet lorsqu’une femme était de mauvaise humeur les médecins considéraient qu’il s’agissait d’un bloc de sang qui était bloqué pour corriger le problème ils utilisaient la saignée.